RISQUES MADAGASCAR

Vous désirez vous installer ou voyager à Madagascar, découvrez la situation au niveau de la sécurité

La sécurité à Madagascar est un sujet polémique qu’il faut éclaircir pour chasser toutes les « fausses » idées reçues ! Partout où l’on voyage, les problèmes d’insécurité existent. L’état général de l’insécurité à Madagascar demeure encore loin d’être le plus alarmant au monde ! Assistelio Relocation vous invite à découvrir toutes les informations indispensables à la sécurité de votre séjour sur la Grande Île sur cette page.   

Etat général de la sécurité à Madagascar

Les recommandations de l’Ambassade sur l’insécurité à Tana ne sont pas totalement fausses. Il convient toujours de rester vigilant sans pour autant exagérer ! Quand vous vous rendez en centre-ville, il faut par exemple adopter certaines précautions pour ne pas attirer l’attention des voleurs qui se fondent dans la foule. Ceux-ci

ne s’attaquent qu’aux voyageurs imprudents, ils ne prennent jamais de risques inutiles ! Les autorités locales adoptent des mesures répressives très sévères pour lutter contre eux. Si vous restez vigilant, il n’y a donc aucun risque qu’on vous pique votre portefeuille.

Par ailleurs, certaines zones sont à éviter tandis que d’autres sont plus sécurisées. Pour un étranger, il n’est pas recommandé de se balader dans les rues ni de fréquenter les quartiers à risque. Préférez prendre un taxi à chaque fois que vous souhaitez vous rendre à un lieu spécifique ou faire des courses. Autant que possible, évitez aussi de trop vous exposer dans les zones où il y a du monde. Privilégiez les supermarchés et les grands magasins aux commerces de rue, mais si c’est vraiment indispensable, n’y allez pas seul(e) et n’y traînez pas non plus.

L’insécurité à Madagascar varie selon les régions. Certains bandits sont potentiellement armés et s’attaquent aux voyageurs sur les routes nationales. Dans certaines régions à haut risque d’insécurité, des bandits nommés « Dahalo » ne se contentent pas de voler les zébus d’honnêtes paysans. Tout endroit où ils espèrent s’accaparer une certaine somme d’argent constitue leur principale cible y compris les hôtels, certains sites touristiques, etc.

Y a-t-il des sites touristiques à risques à Madagascar ? A priori, il ne devrait pas y en avoir car la plupart sont sécurisés.  Nous vous conseillons tout de même d’éviter deux zones touristiques : la Montagne d’Ambre et celle d’Ankarana dans la partie nord de l’île. Le parcours de la montagne d’Ambre est de plus sans intérêt. Pour ce qui est de l’Ankarana, la visite des Tsingy de Bemaraha dans l’Ouest saura idéalement la remplacer. De même pour la Tsiribihina : nous vous la déconseillons pour votre promenade en pirogue car ce site fait maintenant l’objet d’un banditisme occasionnel. Privilégiez le canal de Pangalanes en alternative car c’est beaucoup plus sécurisé.

Les conseils pour séjourner en toute sécurité à Madagascar

A titre de conseils aux voyageurs à Madagascar, nous recommandons aussi de ne pas attirer l’attention quand vous êtes de passage en ville. Il ne faut jamais emporter avec soi un gros sac rempli d’argent ou d’objets de valeur. Vous ne devriez pas non plus mettre tout votre argent dans un seul sac. Il faut le diviser dans plusieurs de vos poches. Pour vos achats, il est recommandé de n’emmener que la somme nécessaire. Pour vos retraits auprès des DAB, ne prenez que de petites sommes. Quand vous changez vos devises, effectuez-le uniquement dans un bureau de change ou dans une banque. Si vous vous déplacez en voiture, fermez toujours les portes et vitres, surtout quand vous êtes coincé dans un embouteillage. Evitez de fréquenter les quartiers périphériques des cités et ne vous promenez pas la nuit sur les routes interurbaines. Ne vous déplacez jamais en ville trop tardivement, même en voiture, sauf s’il vous faut prendre l’avion à Ivato (là, il n’y aura aucun risque). Evitez donc de sortir la nuit sauf circonstances exceptionnelles (spectacle, événements spéciaux…), et rentrez aussitôt. Abstenez-vous de fréquenter les discothèques autant que possible.  Pour les déplacements à pied, ils sont déconseillés à Tana après 18 h et même pendant la journée dans les zones à risque. À Antsirabe, vous pouvez vous promener dans la rue principale avant 20 h, mais restez tout de même vigilant. À Tamatave ou à Majunga, il est déconseillé de traîner le soir près du port ou encore de se promener en ville à des heures tardives.

Si vous subissez une agression à Madagascar, où que vous soyez, n’opposez aucune résistance. Il s’avère plus subtil d’amener une modique somme d’argent pour anticiper au mieux leurs exigences et pouvoir alerter rapidement les autorités suite à l’incident. Après l’agression, vous pourrez en effet porter plainte au commissariat ou à la gendarmerie. Prenez bien soin dans ce cas-là de noter la référence de la plainte et de déclarer tous vos objets et documents volés. Appelez ensuite votre consulat pour en opérer le suivi. Evitez tout comportement hostile envers la population pour garder constamment la situation sous contrôle. Faites confiance aux autorités locales, respectez les recommandations de votre ambassade et votre voyage se déroulera dans les meilleures conditions.   

Comment sécuriser son habitation ?

La sécurité à Madagascar varie selon les villes et les régions, mais aussi en fonction de la proximité par rapport aux postes de police ou de gendarmerie. Avant même de songer à sécuriser son habitation, il convient de s’installer dans un quartier offrant des conditions de sécurité assez favorables. Il en est ainsi pour la quasi-totalité des quartiers résidentiels ou leur périphérie, contrairement aux bas quartiers et certaines cités. Pour bien sécuriser son habitation, il est aussi nécessaire d’adopter toutes les mesures indispensables : renforcement des serrures, motorisation des portails, installation d’alarmes, de caméras de surveillance et de détecteurs de mouvement, etc. Pour prévenir les risques de braquage ou de vol dans votre domicile, vous pouvez aussi engager une société spécialisée en gardiennage et collaborer étroitement avec les autorités locales.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter notre équipe chez Assistelio Relocation !

  • Bureau Madagascar
  • Résidence Cité Planton 7ème étage porte 26
    101 Antananarivo
  • +261-32-68-080-39
  • Bureau Suisse
  • Chemin de la Salette, 4
    1023 Crissier
  • +41-21-588-13-83