CONGES LEGAUX EMPLOYES MADAGASCAR

Toutes les informations sur le nombre de jours de congés à Madagascar

Par définition, le congé est la période durant laquelle un employé prend son droit de s’absenter provisoirement de son emploi. Il existe plusieurs types de congés légaux à Madagascar dont les détails sont stipulés dans le titre III, chapitre II du Code du Travail. Pour en savoir plus sur les congés à Madagascar, nous vous invitons à lire les lignes suivantes.

Principe des droits de congé à Madagascar

Selon le Code du Travail malgache, le travailleur a droit à un congé payé à raison de 2,5 jours par mois calendaire de service effectif. Le travailleur peut bénéficier de ce congé à partir de 12 mois de service. En principe, le congé payé peut être cumulé jusqu’à 3 ans de service. Au bout de cette période, l’employé est tenu de profiter de son droit de congé payé.

Il y a plusieurs types de congé à Madagascar :

  • Congé payé : au moins 20 jours ouvrables après 12 mois de service effectif ;
  • Congé de maternité : 14 semaines de congé de maternité ;
  • Congé de maladie : maximum 6 mois ;
  • Les permissions exceptionnelles : pour le cas d’événements familiaux, n’excédant pas 10 jours dans l’année ;
  • Les congés éducation ou formation : 12 jours ouvrables par an ;
  • L’assistance parentale en cas d’hospitalisation de l’enfant.
  • Les jours fériés à Madagascar

En début d’année, un décret est publié pour annoncer la liste annuelle limitative des jours fériés, chômés et payés. Les éventuels ponts sont également publiés dans ce décret. En amont, le Code du Travail prévoit les jours fériés qui suivent en grande partie les jours fériés en France. Cela comprend les fêtes prévues dans le calendrier chrétien mais également le jour de l’An, la Journée de la femme (fériée, chômée et payée pour la femme) ainsi que la fête du Travail. Ci-après les autres jours fériés, chômés et payés à Madagascar :

  • 29 mars : commémoration de l’Insurrection de 1947 ;
  • 26 juin : fête de l’Indépendance de Madagascar ;
  • Id Al-Fitr : férié, chômé et payé pour les travailleurs musulmans ;
  • Id Adha : férié, chômé et payé pour les travailleurs musulmans.

Madagascar : congé de maternité

Selon le Code du Travail, l’employée enceinte a droit à 14 semaines de congé de maternité avec paiement de salaire intégral. L’employeur prend en charge la moitié du salaire et l’autre moitié est prise en charge par la Caisse nationale de prévoyance sociale. Ce congé comprend 8 semaines de congé prénatal. La définition de la date de début et de fin du congé se situe bien évidemment autour de la date prévue de naissance du bébé.

Dans le cas où la grossesse ou la naissance a provoqué une maladie, l’employée a droit à 3 semaines de congé supplémentaire sur base d’un certificat médical attestant la maladie. Lorsque l’employée reprend son service dans l’entreprise, elle a droit à une heure de pause allaitement payée jusqu’aux 15 mois de l’enfant. Par ailleurs, le congé de paternité n’est pas évoqué dans la Loi. Si le cas survenait au sein de l’entreprise, il pourrait être pris sur les permissions exceptionnelles ou sur le congé annuel.

Assistelio Relocation est à votre service pour vous accompagner dans la gestion de votre personnel.

  • Bureau Madagascar
  • Résidence Cité Planton 7ème étage porte 26
    101 Antananarivo
  • +261-32-68-080-39
  • Bureau Suisse
  • Chemin de la Salette, 4
    1023 Crissier
  • +41-21-588-13-83